Eau, source de vie

Documentaires Le premier concerne une intéressante série de documentaires des frères de la Tullaye prochainement diffusée sur France 5 et intitulée « Expédition Yangtsé ». L’ idée est née, devinez où ? tout simplement aux toilettes, où l’eau est omniprésente. Ces hydrotrotters se jettent à l’eau et décident alors de se plonger dans cette aventure en parcourant à moto et en tricycle la Chine tout au long du troisième plus grand fleuve du monde, le Yang-Tsé-Kiang. À la découverte de cette relation millénaire entre l’homme et l’eau, ils partent de sa source pour entreprendre un véritable parcours initiatique. Plus d’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable et plus de deux milliards ne peuvent utiliser les moyens d’assainissement les plus élémentaires. Plateaux, déserts et paysages arides, les défis sont là pour rappeler l’urgence et la nécessité d’une mobilisation stratégique de tous pour lutter contre ce fléau. Ils rencontrent une kyrielle de nomades et de sédentaires traversant des kilomètres pour apporter quelques litres d’eau dans leurs villages. Exposition Le deuxième événement présente les photos des frères de la Tullaye à travers une exposition intitulée « Les défis de l’eau » au Pavillon de l’eau. Elle y révèle la situation du monde à travers ce « road movie » en Chine et dans une trentaine d’autres pays concernés par ce problème vital. Rappelons qu’au cours de leur périple, les frères de la Tullaye n’ont cessé de contacter des ONGs pour agir et défendre une noble cause ! Le Pavillon aborde également la situation africaine subsaharienne plus dramatique : Conjugué avec la pauvreté, le manque de ressource et d’eau atteint un degré tragique qui nécessite l’aide et la solidarité mondiale. Que de familles du Niger, du Mali, ou du Tchad vivent cette angoisse dans l’attente de l’eau et de la nourriture ! L’eau de pluie, elle-même, est si rare. Une photo saisissante : celle montrant l’alignement de dizaines de sceaux vides attendant leur tour. En revanche, une exposition de modestes théières asiatiques ou africaines donne une note plus douce de cet ustensile de vie commun à l’humanité. Elle incite tous les peuples à penser à la solidarité pour permettre la pérennité du thé (boisson la plus bue au monde et la plus recommandée pour ses vertus contre la soif). Quand on pense aux célèbres paroles du Maréchal Mac Mahon qui, voyant les résultats d’une inondation s’est, écrié « Que d’eau ! Que d’eau ! ». Il ajouterait certainement aujourd’hui « Donnez-en un peu aux autres peuples qui en sont privés. » Buvons goulûment la signification de ce sage proverbe « On ne connaît la valeur de l’eau que lorsque le puits est à sec. » Pour plus d’information sur le documentaire : http://wiki.france5.fr/index.php/EXPEDITION_YANGTSE_-_LA_SERIE_DOCUMENTAIRE Pour en savoir davantage sur la Journée mondiale de l’eau (20 mars 2008) : http://www.unesco.org/water/water_celebrations/index_fr.shtml Photo : Tirée de la bande-annonce du documentaire

Uncategorized