L’actualité de la semaine – 11 juin

Allemagne Le sommet du G8 qui s’est déroulé du 6 au 8 juin à Heiligendamm en Allemagne présente un bilan plutôt mitigé. Les huit pays les plus puissants de la planète se sont tous mis d’accord pour accorder une aide de 60 milliards de dollars à l’Afrique pour la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose. Le G8 a par ailleurs menacé Téhéran de « nouvelles mesures » si l’enrichissement de l’uranium se poursuit, et a invité la Corée du Nord à renoncer à ses essais de missiles et d’armes nucléaires, ainsi qu’à abandonner tous ses programmes atomiques.
Concernant le Darfour, le G8 a appelé à ce que les auteurs des atrocités commises contre les civils soient traduits en justice. Divergences par contre sur le dossier du Kosovo et le réchauffement climatique. L’indépendance du Kosovo est toujours refusée par la Russie, rejetant tout compromis dans ce dossier épineux. Pas de résultat concret non plus sur le réchauffement climatique. Selon la chancelière allemande, Angela Merkel, les pays du G8 sont d’accord pour s’engager sur la voie de réductions importantes des émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique sans toutefois aboutir à un accord chiffré. Durant tout le sommet, des manifestations ont eu lieu en Allemagne pour protester contre le G8. Par ailleurs, un méga concert réunissant de grands artistes de la musique a eu lieu à Rostock. Les fonds récoltés sont destinés à l’aide en Afrique. Albanie Le président américain George W. Bush s’est rendu pour quelques heures en Albanie pour rencontrer son homologue albanais Alfred Moisiu ainsi que le Premier ministre Sali Berisha. Lors de sa visite, George W. Bush a discuté des chances d’adhésion de ce pays à l’OTAN et a souligné le soutien des États-Unis à l’indépendance du Kosovo malgré l’opposition de la Russie. Le président américain a par ailleurs fait comprendre qu’il refuse « un dialogue sans fin » sur le Kosovo et que si Américains et Européens ne parviennent toujours pas à un accord avec les Russes et les Serbes « vous devez dire : ça suffit, le Kosovo est indépendant ». L’arrivée de Bush en Albanie a été clamée à Tirana où un accueil chaleureux attendait le président en visite. Un accueil qui contraste avec les protestations plus ou moins violentes de la visite du président américain en Allemagne à l’occasion du G8 et en Italie, lors d’une audience avec le Pape Benoît XVI. Pologne Après le sommet du G8 en Allemagne, le président américain George W. Bush s’est envolé pour la Pologne où il a rencontré son homologue polonais Lech Kaczynski pour, selon la presse, discuter du projet du bouclier antimissile américain qui prévoit l’installation de dix missiles en Pologne pour défendre l’Europe. Un projet qui déplaît fortement à la Russie. Pologne/Roumanie Dick Marty, rapporteur du Conseil de l’Europe, dénonce l’existence de prisons secrètes de la CIA en Pologne et en Roumanie. Des accusations que rejètent Robert Szaniawski, le porte parole du ministère des Affaires étrangères polonais, qui affirme qu’ « il n’y a pas eu de bases secrètes en Pologne. » La Roumanie nie également l’existence de bases secrètes sur son territoire. Dick Marty a déclaré, lors d’une conférence de presse, avoir ces informations de la part de services de renseignements américains, polonais et roumains. Liban Les combats entre l’armée libanaise et les islamistes du Fatah al-Islam ont continué cette semaine dans le camp de Nahr el-Bared augmentant le nombre de victimes. Onze soldats de l’armée libanaise et deux civils ont été tués ce week-end, tandis que depuis le 20 mai dernier 50 islamistes ont trouvé la mort lors de ces affrontements. La tentative de médiation menée par une délégation d’oulémas palestiniens et libanais avec le Fatah al-Islam pour trouver un compromis a échoué. Oman 49 personnes ont trouvé la mort et 27 autres sont portées disparues après le passage du cyclone Gonu qui a frappé le sultanat d’Oman détruisant à son passage routes, ponts, panneaux et arbres. 20 000 personnes ont été évacuées à la suite des inondations provoquées par le cyclone. Gonu a également frappé les provinces iraniennes de Hormozgan et Sistan-Balouchistan causant la mort de 12 personnes et blessant 9 autres. Irak (1) L’armée américaine envisage, à partir de mi-2008, de réduire fortement son contingent en Irak et de conserver une présence d’environ 50 000 militaires pendant plusieurs années. C’est ce qu’affirme le Washington Post, chose que n’a ni confirmé ni démenti la Maison Blanche. Tony Snow, porte-parole de la Maison Blanche, a déclaré lors d’une apparition sur la chaîne de télévision CBS qu’« à un moment certainement, nous voulons être en mesure de retirer des troupes ». 3501 soldats américains sont morts en Irak depuis mars 2003. Irak (2) Massoud Barzani, président de la région irakienne du Kurdistan, a accusé l’armée turque d’avoir bombardé des positions du PKK en Irak. « Il y a eu des attaques des forces turques dans des secteurs proches de la frontière mais, pour le moment, pas d’invasion du territoire kurde en Irak » a t-il déclaré. Le président irakien Djalal Talabani a averti à ce sujet que « l’Irak n’accepterait aucune ingérence dans ses affaires intérieures ». Le ministère des Affaires étrangères a annoncé avoir convoqué Ahmet Yazal, chargé d’affaires turc, à Bagdad pour protester contre les bombardements turcs. Par ailleurs, la Turquie continue à masser ses troupes à la frontière avec l’Irak pour y traquer le PKK. Des milliers de Turcs ont manifesté à la suite des bombardements pour protester contre les attaques contre les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan. Colombie Le président colombien Alvaro Uribe a fait libérer depuis le 1er juin dernier près de 200 guerilleros des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). Parmi eux, Rodrigo Granda, considéré comme le « ministre des Affaires étrangères » des FARC. Sa libération faite sur demande du président français, Nicolas Sarkozy, a fait naître un espoir sur la libération des 56 otages dont la franco-colombienne Ingrid Bétancourt. Une lueur d’espoir qui a été aussitôt atténuée par les propos de Rodrigo Granda qui a indiqué que son rôle futur dépendrait de la direction de la guerilla. Les FARC réclament la libération par le gouvernement colombien de 500 de leurs hommes ainsi que la démilitarisation de Florida et Pradera, une zone rurale de 800 km². Cuba Après dix mois d’absence pour des raisons de santé, Fidel Castro est réapparu en public lors d’un entretien télévisé avec un journaliste cubain. Il a rencontré, par ailleurs, le président bolivien Evo Morales avec lequel il s’est entretenu sur l’énergie, le développement économique des pays, la santé, l’éducation, l’humanité et l’environnement. Fidel Castro a également reçu le chef du Parti communiste vietnamien Nong Duc Manh avec lequel il a discuté d’ « intérêts communs et en particulier de l’Amérique latine et des Caraïbes » selon la télévision cubaine.

Uncategorized