L’étudiant de Polytech’Lille formellement identifié dans les Ardennes

L’étudiant de Polytech’Lille formellement identifié dans les Ardennes

Le corps d’un étudiant de Polytech’Lille a été identifié dans les Ardennes

Selon le procureur, le corps découvert mardi dans un champ près de Signy-L’Abbaye (Ardennes) est celui de Valentin Gomes. Ce jeune étudiant de Polytech’Lille a disparu en fin de semaine dernière lors de son week-end d’intégration.

Valentin Gomes a été vu pour la dernière fois samedi soir, entre 23 et minuit, alors qu’il participait à un week-end d’intégration au camping de la Vénérie, à Signy-l’Abbaye (Ardennes). Le procureur de la République de Charleville-Mézières a indiqué mercredi soir que le corps découvert mardi est celui d’un étudiant de 23 ans de Polytech’Lille.

« Le corps sans âme a été identifié avec certitude à la suite des autopsies et de la vérification technique des empreintes cadadactyles », a précisé le procureur. Ce dernier a précisé que l’autopsie pratiquée à l’Institut médico-légal de Reims « ne permet pas de retrouver de trace objective de l’intervention volontaire d’un tiers ayant causé une lésion. »

Le procureur, qui n’a pas encore trouvé « plusieurs traces de blessures de type éraflures » sur le corps, a suggéré que ces blessures « superficielles » pourraient être le résultat d’un « frottement accidentel sur une végétation épineuse. »

Il n’y aura pas de déplacement post-mortem.

Le procureur a également indiqué mercredi soir que l’autopsie « établit que le décès est survenu sur le lieu de découverte du cadavre, qui n’a pas été déplacé post-mortem. »

« Seuls les examens toxicologiques et anatomopathologiques des prélèvements effectués lors de l’autopsie permettront d’élucider » les raisons du décès, a conclu le procureur dans son communiqué.

Plus de 400 étudiants sont attendus.

Environ 400 jeunes sont attendus à cet événement. Selon plusieurs sources, Valentin Gomes a quitté le groupe au cours de la soirée, mais sans son téléphone portable. Par conséquent, il était impossible de le localiser.

Dimanche, la gendarmerie a lancé un appel à témoins sur les médias sociaux dans l’espoir de le retrouver. Des amis de Valentin et de l’Université de Lille avaient également lancé un appel à témoins sur les médias sociaux et annoncé leur amitié.

Polytech'Lille

Actualité