Socialisme et environnement : la mauvaise note de l’URSS

Lénine, Staline, Brejnev et compagnie se sont très peu inquiétés de l’environnement. Le régime soviétique avait, en effet, d’autres préoccupations lorsqu’il prit place sur l’arène politique internationale. Le progrès était son leitmotiv. Afin de s’assurer une… Visitez le site Internet du journal Le Panoptique pour lire la suite de cet article

Socialisme et environnement : la mauvaise note de l’URSS
En savoir plus =>  Chronique : Chavez-Ahmadinejad : la nouvelle coalition nucléaire ennemie
Retour en haut